Olivier a 24 ans, il est accompagné par le Samsah Autisme SDI depuis décembre 2017 lorsqu’il était scolarisé dans un lycée hôtelier en 1ère Bac Pro en cuisine. Il bénéficiait d’aménagements lui permettant de suivre au mieux les cours (ULIS, AESH, aménagement d’examens, notamment pour la pratique)
Les résultats théoriques étaient très bons, Olivier était très performant. Cependant, pour la pratique, Olivier était en difficulté. Il était très lent car très méticuleux et il avait besoin de scinder toutes les étapes ; cela le stressait beaucoup.

Le Samsah débute l’accompagnement à ce moment-là, avec comme demande d’Olivier de réussir à finir sa formation et obtenir son bac pro. La demande des parents était de faire entendre ces choix à l’équipe enseignante, qui pensait à une réorientation vers un milieu protégé.

Le Samsah a été présent à différentes rencontres au lycée, en présence de la référente handicap et des professionnels accompagnants Olivier lors de sa scolarité. Le but de ces rencontres étant de réfléchir aux solutions possibles pour qu’aboutisse le projet d’Olivier. Il a pu passer en terminale grâce à ses bons résultats théoriques. Il restait à travailler la pratique.

La coordonnatrice de parcours du Samsah a aidé Olivier à trouver des lieux de stages où il ne serait pas trop en difficultés. Pour le dernier stage qui valide le bac, le lycée a accepté qu’il se fasse, non dans un restaurant gastronomique, mais en restauration collective : ce fut le restaurant du CRM à Mulhouse. Olivier a eu un très bon accueil, il a rencontré une équipe bienveillante. Ce stage a été révélateur et a conforté Olivier dans son choix de faire ce métier et d’accepter que cela soit en restauration collective.
En parallèle, Olivier a appris, avec l’aide du Samsah à prendre les transports en commun et il a donc fait les trajets, seul depuis le CRM vers son domicile à Guebwiller.

Cette expérience a permis à Olivier de gagner en confiance en soi, en maturité et en autonomie. Il a aussi appris à parler de son autisme et expliquer certaines attitudes et besoins (démonstration et explication claire des tâches à faire, incitation, réassurance…)

Pour les stages et pour préparer l’accueil d’Olivier, une sensibilisation à l’autisme, au fonctionnement et aux besoins d’Oliver a, à chaque fois, été proposée par le Samsah Autisme SDI à toutes les équipes qui l’ont accueilli.

Il a obtenu son Bac Pro cuisine avec mention.
A ce moment-là, il pensait ne pas encore être capable de travailler. La coordonnatrice de parcours a alors proposé à Olivier de chercher des stages afin de découvrir différents lieux de travail possible. C’est ainsi que durant une année, il a effectué différentes périodes de mise en situation professionnelle (PMSMP) dans des structures collectives (hôpital, maisons d’accueil d’enfants, collèges…). C’est grâce à un partenariat avec Cap Emploi qui a géré l’aspect administratif, que les démarches ont été facilitées.

Suite à un de ces stages il a été embauché pour un remplacement d’une semaine dans la cuisine collective d’une clinique : ce qui fut sa première expérience en tant que salarié. Cela a été stressant pour lui car très vite il a dû être efficace et opérationnel. La coordonnatrice de parcours s’est rendu disponible pour gérer les difficultés d’Olivier, le rassurer et faire le lien avec l’équipe. Cette expérience lui a permis de comprendre que les attendus sont différents lorsqu’on est salarié. Et il a aussi découvert la notion de salaire. Ceci l’a décidé à chercher un emploi.

Il a ainsi, sur différents lieux de stage, déposé des candidatures spontanées, avec l’aide de la coordonnatrice de parcours, qui appuyait sa demande.

Et finalement, un poste a été proposé à l’Institut Champagnat à Issenheim, où il travaille depuis septembre 2021 comme aide de cuisine. Une sensibilisation à l’autisme a été faite par la neuropsychologue et la coordonnatrice de parcours, à toute l’équipe de cuisine. Les futurs collègues ont été très attentifs aux besoin d’Olivier. L’équipe a très bien accueilli Olivier comme nouveau collègue. Le Samsah reste en lien avec l’équipe. Il a fallu être présent pour des réajustements et surtout pour rassurer Olivier sur ce qu’il a le droit de faire ou non. La présence du Samsah rassure aussi l’employeur.

En parallèle de cet accompagnement vers l’emploi d’Olivier, un accompagnement vers plus d’autonomie a été proposé : apprentissage pour les transports en commun, pour effectuer certains achats, pour la compréhension des démarches administrative (actualisation et recherche pôle emploi par exemple). Nous avons aidé Olivier à réfléchir sur son organisation au quotidien avec l’aide de support visuels: comment associer travail, loisirs, repos; discuter de ce qui l’inquiète et sur la façon de gérer son stress. La période COVID a particulièrement été anxiogène car des stages n’ont pas pu se faire.

Maintenant Olivier est à l’aise dans son travail, il a rencontré une équipe bienveillante et attentionnée. Il a gagné en maturité et en confiance en soi, il a aujourd’hui d‘autres demandes : être plus autonome encore dans les démarches administratives, comprendre la gestion d’un budget (il fait partie d’un groupe au sein du Samsah : une prestataire intervient pour donner des informations à plusieurs personnes accompagnées, sur les questions financières), faire de plus grands trajets en train de façon autonome….

A chaque étape, le Samsah a fait du lien entre les intervenants autour d’Oliver : coordonner les actions, défendre le projet d’Olivier, adapter les demandes, faire le lien aussi avec la famille pour avoir des informations sur ce qui pouvait être difficile ou positif pour Olivier quand il n’arrivait pas à l’exprimer. Le Samsah a soutenu le projet d’Olivier et il a su se dépasser pour répondre aux exigences des lieux de stages, su adapter son organisation quotidienne pour au final réussir à trouver un emploi pérenne, et devenir plus autonome dans différentes démarches.