Le Covid rendant impossible les grands rassemblements, les fêtes de Noël 2020 ne pouvaient être organisées sous leur forme habituelle. Alors, il fallait innover et prendre des initiatives pour permettre à tous de passer de bonnes fêtes de fin d’année. Garder cet esprit de Noël, malgré les contraintes, était un vrai défi que les équipes des établissements et services ont relevé avec un grand professionnalisme. Voici quelques exemples :

A l’ESAT de Haguenau de multiples activités ont été proposées aux travailleurs qui ont tournés toute la journée pour participer à chaque activité : danse / quizz musical / cinéma / loterie / pictionnary / chorale etc.

Le repas a été pris dans une zone bien définie, avec service à table par l’équipe de direction. Après un sondage à chaud, beaucoup de travailleurs ont apprécié cette journée et les activités proposées malgré un contexte sanitaire compliqué.

Les travailleurs de l’ESAT de Wissembourg, durement touché par l’épidémie en novembre, ont, pour la première fois, fêté Noël loin de Haguenau. L’équipe de direction et les moniteurs ont proposé, comme à Haguenau, un bon repas et diverses activités : atelier danse, atelier quizz musical et loto bingo. Le gros lot de ce dernier était un repas pour 2 au restaurant L’Initiative.

Pour se changer les idées, le Pôle Hébergement et Accompagnement 67 avait organisé plusieurs concours. L’ensemble des FHTH 67 a pu participé aux concours des meilleurs bredele, du plus beau sapin et de la résidence la mieux décorée. Le SAVS 67 a, quant à lui, concouru pour le sapin et le bureau les mieux décorés. Le jury, constitués par des personnes issues de services externes au Pôle comme le SI, la comptabilité et le service ETAPES, ont pu goûter les bredele et donner leur avis par le biais de photos.

La MAS résidence Galilée de Lingolsheim a organisé son propre marché de Noël !
Ce marché de Noël sensoriel s’est déroulé sur 7 après-midis au mois de décembre afin de respecter le protocole sanitaire mis en place. Ainsi, une forêt de sapin a été installée au centre du patio. Les quatre chalets ont permis aux résidents de se régaler. Il y avait : la fabrique à gourmandises où chacun a pu manger une crêpe avec l’accompagnement de son choix, un «Christmas bar» pour se réchauffer avec du jus de pomme ou du jus d’orange chaud, les illuminations du Pôle Nord avec des lumières et des visuels de Noël pour en mettre plein la vue et enfin, la magie des sens, des stimulations olfactives et tactiles autour des éléments se rapportant à l’hiver et à Noël.
Le tout accompagné de musique de Noël.

A la résidence Le Moulin, Noël a commencé avant l’heure. Le 15 décembre, les résidents ont pu participer à une journée à thème, comme ils aiment en faire et qui n’a plus eu lieu depuis la crise sanitaire. L’après-midi, la tournée tisane, s’est transformée en tournée vin chaud et jus de pommes chaud. En même temps, la chorale du Moulin entonnait des chants de Noël.
En parallèle, une équipe
mobile se déplaçait dans les étages avec un charriot où les résidents choisissaient entre une étoile ou une boule de Noël à personnaliser. Le soir à tour de rôle, ils sont allés accrocher leur décoration sur l’arbre de Noël participatif. Les résidents avaient le choix de passer les fêtes de fin d’année dans leur studio, au self ou dans une salle en petit groupe de 2, 3 personnes dans le respect du protocole sanitaire. Le 24 décembre, le Père Noël est passé avec 3 caddies plein de cadeaux !    

Le Noël au SAJ de Soultz fut rempli de joie et de bonne humeur, le sapin extérieur a été suspendu à l’envers cette année comme au Moyen Age lorsque les épidémies et virus faisaient rage.
Le SAJ de Soultz favorise le savoir être et la relation
. L’équipe a donc entrepris de réaliser une fête de Noël qui réunis, en ces temps de divisions. Le midi un déjeuner des plus raffiné a été concocté par le chef cuisinier Bruno du restaurant des Papilles de l’ESAT Soultz. Puis une après-midi dansante déguisé était organisée dans une salle aménagée pour l’occasion en respectant les règles sanitaires et distanciations en vigueur.


L
e SAJ Cap Cornely a pris la décision de maintenir la vente de couronnes de l’Avent. Plus de 60 couronnes ont été confectionnées en associant sapin, laine, rotin et pommes de pin. Les réservations ont pu être effectuées et les personnes sont venues les chercher au SAJ.

Le marché de Noël s’est transformé en marché de Noël itinérant. Des professionnels accompagnés d’usagers ont silloné différentes structures de l’association durant deux journées (ESAT, foyers d’hébergements et SAJ). Le SAJ de Soultz tout comme la MAS de Jour et le CAPEAp de Bollwiller, ont innivé en créant un catalogue qui regroupait toutes les créations des personnes accueillies. Ils ont été distribués aux familles ainsi qu’aux salariés de l’APBA. Cette initiative a rencontré un franc succès et permis de toucher un plus large public.

Du côté de Dannemarie, le St Nicolas et Père Noël ont distribué mannalas, chocolats et cadeaux aux enfants de l’IME.

Cette année, avec la Covid, le St Nicolas et Père Noël, qui sont de vieux Messieurs et doivent faire attention à leur santé, n’ont pas pu venir voir les enfants, parler et faire des photos avec eux. Ils sont passés durant la nuit et ont laissé des gourmandises et des paquets colorés.

Nous avons expliqué la situation aux enfants, qui ont bien compris, et qui ont été ravis malgré tout que le St Nicolas et le Père Noël soient en bonne santé et qu’ils ne les aient pas oubliés !

Ces fêtes de Noël, qui se sont déroulées dans le respect scrupuleux des mesures barrières et des protocoles sanitaires, ont été des moments joyeux, appréciés de tous.